Newsletter > S'inscrire ici
Facebook Twitter Youtube Instagram

À l'affiche...

Théâtre du Petit St-Martin

Marilyn, ma grand-mère et moi

Mise en scène et scénographie Valérie Lesort
Texte Céline Milliat Baumgartner

Du 11 janvier au 9 avril 2022

Théâtre du Petit St-Martin

Rencontre avec une illuminée

Écriture et interprétation François de Brauer

À partir du 3 mars 2022

Théâtre du Petit St-Martin

A-t-on toujours raison ? Which witch are you ?

Mise en scène Raymond Raymondson
De et avecFred Blin

À partir du 10 mars 2022

Théâtre de la Porte St-Martin

Avant la Retraite

De Thomas Bernhard
Mise en scène Alain Françon

Du 12 janvier au 2 avril 2022

Théâtre de la Porte St-Martin

Jeanne Cherhal « CINEMA »

Le lundi 31 janvier 2022 à 20h30

Théâtre de la Porte St-Martin

Cendrillon

Une création théâtrale de Joël Pommerat

Du 3 mai au 17 juillet 2022

Mise en scène

Fabien GORGEART

Si Fabien Gorgeart a consacré ces vingt dernières années essentiellement au cinéma, le théâtre s’est présenté à lui très régulièrement, dès ses années de formation. Il a travaillé dès la sortie du lycée pour plusieurs compagnies de marionnettistes. Plus tard, il a eu la chance (au sens de pur hasard) et le privilège d’être l’observateur privilégié des débuts de Joël Pommerat alors artiste en résidence à L’espace Jules Verne de Brétigny-sur-Orge où il travaillait. Joël Pommerat a eu une grande influence sur lui et aura planté à jamais le désir de se confronter à la question du théâtre de façon complémentaire à ses questions de cinéma. Son parcours en cinéma commence réellement en 2007, quand Fabien réalise son premier court métrage, Comme un chien dans une église (35mm, fiction qui obtient le prix France 2 à Cannes cette année-là). Il réalise ensuite quatre courts métrages entre 2009 et 2016, tous diffusés à la télévision française et primés dans de nombreux festivals internationaux, comme Le sens de l’orientation, prix du jury à Clermont Ferrand en 2013. En 2013, il rencontre Clotilde Hesme sur un projet de court métrage pour une collection de Canal+. La rencontre est fondamentale. Clotilde devient un alter ego. Ils s’amusent ensemble à effacer les frontières entre le féminin et le masculin. Clotilde est sa part masculine et inversement! C’est sur ce principe qu’il imagine pour elle le personnage de Diane a les épaules son premier long métrage, qu’il réalise en 2016, produit par Petit Film. Le film sort en salle en novembre 2017 en France, en Belgique, au Canada, en Australie et au Brésil et rencontre un succès critique. Son nouveau long métrage La vraie famille est sorti en 2020.

Collaboration artistique et interprétation

Clotilde HESME

Élève issue du Conservatoire, Clotilde Hesme ne s’enferme dans aucune chapelle et passe constamment du théâtre au cinéma, du public au privé, d’un cinéma d’auteur exigeant (Philippe Garrel, Raul Ruiz, Bertrand Bonello) aux séries télé populaires tout aussi exigeantes (Les revenants). Elle est fidèle à plusieurs auteurs qu’elle défend et qu’elle inspire, comme François Orsoni dont elle est la complice sur plusieurs mises en scène, notamment dans celle très remarquée de Baal en 2010. Christophe Honoré la met en scène au théâtre et au cinéma (Les Chansons d’amour). Elle plonge dans les grands classiques français avec Luc Bondy (Tartuffe et La seconde surprise de l’amour) et participe à l’un des plus gros succès du théâtre privé de l’année 2018 avec Le jeu de l’amour et du hasard, mis en scène par Catherine Hiegel au Théâtre de la Porte Saint-Martin.
Elle obtient le César du Meilleur Espoir pour Angèle et Tony d’Alix Delaporte en 2009, et elle la retrouvera en 2014 pour Le dernier coup de marteau. Elle a collaboré avec Fabien Gorgeart à l’occasion du court métrage Un chien de ma chienne (2012) et il écrit pour elle le rôle-titre de son premier long métrage, Diane a les épaules en 2017. De leur collaboration et complicité professionnelle, naît l’envie de monter une adaptation théâtrale de Stallone, texte d’Emmanuèle Bernheim, lors d’une résidence d’essai au CENTQUATRE-PARIS en novembre 2018 et janvier 2019.

Collaboration artistique, interprétation et création sonore

Sangla PASCAL

Compositeur, pianiste et comédien, il est formé à la musique et au piano au Conservatoire de région de Bayonne, et au jeu par Pascale Daniel-Lacombe au Théâtre du Rivage. Après un passage par le Théâtre du Jour de Pierre Debauche à Agen, il intègre en 1999 le conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Depuis, il partage sa carrière entre musique et théâtre.
Côté théâtre, on l’a vu notamment ces dernières saisons sous la direction de Michel Deutsch, de Vincent Macaigne, Victor Gauthier-Martin, Pascale Daniel-Lacombe, Joséphine de Meaux, Benoît Lambert, Elisabeth Hölzle, Sébastien Bournac, ou encore depuis trois saisons avec Les Chiens de Navarre. Il tourne et collabore également avec Jean-Charles Massera, auteur avec lequel il cosigne un livre-disque, « Tunnel of Mondialisation », paru en 2011 aux Editions Verticales, issu de la fiction radio du même nom enregistrée pour France Culture. Côté radio, il travaille à plusieurs reprises comme comédien pour France Culture, et pour Arte Radio.
Entre 2007 et 2012, il est le directeur musical et arrangeur des cabarets et émissions spéciales La prochaine fois je vous le chanterai de Philippe Meyer sur France Inter avec la troupe de la Comédie-Française. Côté musique, il compose de nombreuses musiques pour la scène, l’image ou la radio, notamment pour Jeanne Herry, Clément Hervieu-Léger, Wajdi Mouawad, Daniel San Pedro, Jean-Pierre Vincent, Caroline Marcadé, Delphine de Vigan, Elisabeth Hölzle, Michel Deutsch, Daniel San Pedro, Vincent Goethals, assure la direction musicale et l’accompagnement de spectacles musicaux, et codirige des stages avec Jean-Claude Penchenat.

Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

à l'affiche
réserver
pratique
événementiel
le théâtre