Newsletter > S'inscrire ici
Facebook Twitter

À l'affiche...

Dans ma chambre

Théâtre du Petit St-Martin

Dans ma chambre

Adaptation, mise en scène, interprétation Hugues Jourdain
Création musicale Exitt & Samuel Hecker

Actuellement
Emportée par mon élan

Théâtre du Petit St-Martin

Emportée par mon élan

Ecrit, mis en scène et joué par Florence Muller

Du 2 au 18 octobre 2019
Girls and Boys

Théâtre du Petit St-Martin

Girls and Boys

De Dennis Kelly
Mise en scène Mélanie Leray
Avec Constance Dollé

À partir du 24 octobre
La dame de chez Maxim

Théâtre de la Porte St-Martin

La dame de chez Maxim

De Georges Feydeau
Mise en scène Zabou Breitman

Actuellement
Des écrivains parlent d'argent

Théâtre de la Porte St-Martin

Des écrivains parlent d'argent

Une pièce de / avec
Fabrice Luchini
Mise en scène Emmanuelle Garassino

Actuellement
Live Magazine des enfants

Théâtre de la Porte St-Martin

Live Magazine des enfants

Bayard Jeunesse présente le Live Magazine des enfants!

Samedi 12 octobre à 15h

Léonore CONFINO

L'écriture

J’ai toujours aimé espionner les enfants quand ils jouent avec leurs poupées. Quels sont les mots des adultes qu’ils s’approprient ? De quelle manière purgent-ils, à travers leurs personnages, la violence du monde ? Le miroir qu’ils nous tendent est souvent d’une troublante lucidité. Cette façon qu’ils ont, sourcils froncés, de plonger tout entier dans leur imaginaire, m’a donné l’idée de transposer cette immersion au théâtre.
Le spectateur pense assister au quotidien d’un couple idyllique, jusqu’à ce qu’il réalise qu’il est entré dans le point de vue d’une fillette qui rejoue des scènes entre son père et sa mère. Quand les « vrais » parents apparaissent dans l’acte 2, nous comprenons le sens de ce que leur fille voulait nous dire entre poésie et métaphores : ce sont des monstres de puérilité.
LUI : Quand j’étais petit, le saumon c’était rare, c’était chic. Et puis bam, ils ont lancé l’élevage intensif, même les enfants en bouffent à la cantine. Tu as suivi la courbe du saumon : tu t’es dévaluée.

Avec ces trentenaires « actifs », je voulais interroger les possibilités de l’amour dans le quotidien des grandes villes : stress, hyper-connexion, indifférence, comment trouve-t-on de la place pour aimer l’autre ? Et notre corps, à quoi nous sert-il puisque ses moindres besoins sont assouvis en quelques clics, avec livraison express ? Le désir peut-il survivre si notre animalité disparait ?
Pour ce couple à la dérive, une occasion de renouer avec leur instinct surgit quand leur fille les abandonne : bouleversés, ils n’ont plus d’autre choix que de plonger en eux-mêmes, pour en extirper leur profonde humanité. Avec ce texte, je veux dire toute mon admiration à ces couples fous, capables de s’aimer après s’être détestés.

Le goût de l’écriture est né d’observations dans ses « boulots d’appoints », en parallèle de ses études de cinéma documentaire.
La metteure en scène Catherine Schaub, dans le cadre des productions Sillon, a monté les 6 premiers textes de Léonore : Building en 2011, puis Ring avec Audrey Dana et Sami Bouajila (Théâtre du Petit Saint-Martin). Puis le binôme poursuit sa collaboration avec Les uns sur les autres (Théâtre de la Madeleine), Le Poisson belge (Théâtre de la Pépinière avec Géraldine Martineau et Marc Lavoine), Parlons d’autre chose avec le collectif Birdland et tout récemment, 1300 Grammes (Théâtre 13). Pour le laboratoire du libre acteur, elle écrit Smoke rings, adaptation de Ring en théâtre immersif (Théâtre Lepic, Théâtre Michel), mis en scène par Sébastien Bonnabel.
Ses pièces sont publiées aux éditions Actes Sud-Papiers et l’Oeil du Prince. Elle a reçu le Prix Sony Labou Tansi 2017 et a été nommée 2 fois aux Molières dans la catégorie auteur pour Ring et Le Poisson Belge.

Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

à l'affiche
réserver
pratique
événementiel
le théâtre