Newsletter > S'inscrire ici
Facebook Twitter

À l'affiche...

La vedette du quartier

Théâtre du Petit St-Martin

La vedette du quartier

De Riton Liebman
Avec Riton Liebman

Actuellement
La loi des prodiges

Théâtre du Petit St-Martin

La loi des prodiges

ou la Réforme Goutard
Écriture et interprétation François de Brauer

Jusqu’au 31 mars
Emportée par mon élan

Théâtre du Petit St-Martin

Emportée par mon élan

Ecrit, mis en scène et joué par Florence Muller

A partir du 11 avril 2019
Christophe en concert

Théâtre de la Porte St-Martin

Christophe en concert

L.A Factory by Caramba Spectacles présente
CHRISTOPHE EN CONCERT

Le 21, 22, 28 et 29 Mai 2019 à 21h00
Novecento

Théâtre de la Porte St-Martin

Novecento

Texte Alessandro BARICCO
Mise en scène et adaptation française André DUSSOLLIER

Du 9 janvier au 31 mars 2019
Ça ira (1) Fin de Louis

Théâtre de la Porte St-Martin

Ça ira (1) Fin de Louis

Une création théâtrale de Joël Pommerat

À partir 13 avril
La dame de chez Maxim

Théâtre de la Porte St-Martin

La dame de chez Maxim

De Georges Feydeau
Mise en scène Zabou Breitman

A partir du 10 septembre 2019

Mise en scène

Mélanie LERAY

Après l’école du Théâtre National de Bretagne, Mélanie Leray co-fonde le Théâtre des Lucioles. Elle y travaille comme actrice et metteure en scène jusqu’en 2012, année de création de sa compagnie : la Cie 2052.

Elle débute son travail de mise en scène, au Centre Pénitentiaire des femmes de Rennes et crée deux spectacles autour des textes de Sarah Kane, Botho Strauss puis Jean-Luc Lagarce. Elle co-met en scène avec Pierre Maillet deux pièces de Lars Norén Automne et hiver (2006) au théâtre de la Bastille et La veillée (2007) Théâtre de la Bastille/Festival d’Automne.

Puis en scène au festival Corps de Texte, Erma et moi de Mario Batista (2006), au Théâtre du Rond-Point La Chaise de Florian Parra (2007). En association avec le Théâtre National de Bretagne elle crée trois spectacles: Leaves de Lucy Caldwell 2009/2011, Contractions de Mike Bartlett 2012/14, 2014 au Théâtre des Abbesses et en 2015 elle adapte La Mégère apprivoisée (ou comment dompter l’insoumise) avec aussi la MC Grenoble, le Théâtre de la Ville… Son dernier spectacle Tribus de Nina Raine, a été créé en mars 2017 (tournée prévue en 2019-2020).

En octobre 2017, elle réalise un premier court métrage Brûlés avec les élèves du théâtre National de Bretagne et des étudiants de l’ESRA et met en scène dans le même cadre une adaptation de L’insoutenable légèreté de l’être de Kundera TNB et Cavaillon).

Girls and Boys s’inscrit dans un travail autour du thème « une ville une femme » Le deuxième volet sera l’adaptation du roman de Julia Deck « Viviane Elisabeth Fauville » qui sera créé en 2019/2020.

En tant qu’actrice elle travaille sous la direction de nombreux metteurs en scène dont François Rancillac, Patricia Allio, Pierre Huyghe, Cédric Gourmelon... Au cinéma, elle tourne avec Manuel Poirier (prix du Jury du Festival de Cannes 1997), Xavier Beauvois, Marion Vernon, Benoît Jacquot, Roch Stephanik, Christophe Jacrot, Pascale Breton, Hubert Gillet, Fred Pell, Jalil Lespert, Léa Fehner... Elle obtient en 2001 le Lutin de la meilleure actrice pour Les Filles du 12 de Pascale Breton. Elle tourne également des fictions pour la télévision avec Edouard Niremans, Lou Genet, Hervé Baslé, Patrick Poivre D’Arvor, Jean Larriaga, Denys Granier Deferre…

Leray

Note d'intention

Mélanie LERAY

« J’ai choisi de mettre en scène le récit de cette femme autour d’une grande table ovale. C’est à la fin d’un diner et la table est un champ de bataille. Chaque soir, cinq spectateurs privilégiés sont conviés à ce dîner pour écouter au plus près son histoire. Elle leur sert un dernier verre de vin puis commence à parler : “ J’ai rencontré mon mari dans la file d’embarquement d’un vol Easyjet et je dois dire que cet homme m’a tout de suite déplu. “

Avec humour et sagacité, elle dépeint l’amour et la confiance que son homme lui a donnés. Elle raconte le travail, les autres, le couple, ses enfants : un garçon, une fille - un parcours normal, un couple normal, une famille normale… Et chacun retrouve des petits bouts de soi dans ce qu’elle raconte.

Mais, petit à petit, le récit bascule dans une lente descente aux enfers où le couple se délite à mesure qu’elle s'affirme professionnellement et que ses affaires à lui déclinent. L’indépendance qu’il a autrefois encouragée chez elle devient une réelle menace…

Ce texte inattendu, complexe, drôle et brutal attire notre attention sur l’horreur de la virilité toxique qui reste un poison dans nos sociétés. Il interroge la violence - innée, acquise, transmise - chez l'homme comme espèce et comme genre. »

Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

à l'affiche
réserver
pratique
événementiel
le théâtre